Actions > Accueil chirurgical

L’objectif du Collectif est de prendre en charge à Monaco des enfants dont les pathologies cardiaques ne sont pas opérables dans leur pays d’origine. Certaines pathologies orthopédiques peuvent également faire l’objet d’une prise en charge.

Le projet bénéficie du soutien des centres hospitaliers monégasques :

  • le Centre Cardio-Thoracique de Monaco (CCM)
  • le Centre Hospitalier Princesse Grace (CHPG)
  •  l’Institut Monégasque de Médecine & Chirurgie Sportive (IM2S)

qui mettent à disposition leurs meilleurs spécialistes, à titre gracieux, et supportent une partie des coûts d’hospitalisation.

 

Le parcours des enfants 

  • Identification des enfants malades

Un médecin du pays d’origine identifie un enfant dont la pathologie cardiaque ou orthopédique ne peut être soignée dans son pays et adresse le dossier au MCH .

  • Transfert des enfants

Une fois le dossier médical validé, le MCH engage les formalités administratives pour faire venir l’enfant et son transfert en avion avec un convoyeur d’Aviation sans Frontières (ASF). Arrivé à l’aéroport de Nice, l’enfant est accueilli par une famille d’accueil qui prendra soin de lui, à titre bénévole, toute la durée de son séjour.

  • Intervention chirurgicale

Selon la pathologie, l’enfant reste 5 à 10 jours au centre de soins, voire plus, veillé et choyé par le personnel soignant et sa famille d’accueil.

  • Convalescence dans la famille d’accueil

La famille d’accueil reste en contact avec la famille biologique. Une fois la visite de sortie effectuée, le voyage de retour est proche.

  • Retour dans le pays

Un convoyeur d’ASF effectue le vol retour avec l’enfant et le remet à sa famille à son arrivée à l’aéroport. Un suivi régulier avec le médecin traitant local est demandé.

 

Bilan positif pour Monaco Collectif Humanitaire

 

Monaco Collectif Humanitaire au secours des enfants malades

 

 

Témoignages

Roberta, 15 ans, Cameroun

« Mon nom est Roberta, j’ai 15 ans et je suis originaire du Cameroun. Je suis venue en France et à Monaco pour subir une opération cardiaque. J’écris ce mot pour vous dire qu’à présent je vais bien et pour vous faire part de ma gratitude. Je ne sais pas vraiment comment remercier tous ceux qui ont contribué à ma guérison.

Quand je suis arrivée, je n’avais pas peur du traitement mais des gens que j’allais rencontrer. Je me posais beaucoup de questions sur qui serait ma famille d’accueil, comment j’allais faire sans ma propre famille. Je me suis dit «vas y et tout ira bien». Dès que je suis arrivée, j’ai été agréablement surprise par la façon dont les gens m’ont accueillie et traitée tout au long du séjour. Cette expérience m’a appris beaucoup de choses. Après l’opération, mes parents m’ont appelée et demandé si je sentais une différence, je leur ai crié que oui, ça a été un moment de grande joie. Je ne sais pas vraiment comment remercier, la seule chose que je peux dire c’est merci, merci également de la part de ma famille et de mes amis, merci à ma famille d’accueil, au personnel du Centre Cardio-Thoracique de Monaco et à toutes les personnes que j’ai rencontrées. J’espère qu’un jour nous nous reverrons parce que le monde est petit.»

 

Témoignages en vidéos 

2008

année de création

24

associations

320

enfants opérés

100 %

des dons alloués en faveur des enfants

100 %

des médecins opèrent bénévolement

10 000 €

coût moyen de prise en charge d’un enfant